"" QPIRG Concordia | communauté – recherche – résistance » Accessibilité
Home » Accessibilité

Accessibilité

Le Groupe de recherche d’intérêt public du Québec à Concordia est un centre de ressources voué à la recherche et l’organisation étudiante et communautaire. Nous nous efforçons de sensibiliser les gens à divers enjeux sociaux et environnementaux en appuyant des mouvements populaires. Une analyse et des pratiques anti oppressions guident notre travail. Nous tentons de tisser des liens entre la communauté étudiante et la communauté élargie pour transformer la société en employant des approches conviviales, inclusives et non hiérarchiques.

L’inclusion et l’accessibilité sont des priorités pour le GRIP. Nous tâchons d’enrayer la discrimination et l’oppression sous toutes leurs formes. Dirigé par des bénévoles et financé par les étudiants, le GRIP est indépendant de l’administration de Concordia et des associations étudiantes. La communauté étudiante tout comme les membres de la communauté élargie sont bienvenue à utiliser nos bureaux ainsi que nos ressources et ils et elles sont encouragé.e.s à participer aux projets du GRIP.

Un des éléments de l’engagement du GRIP envers l’inclusion et l’accessibilité est de rendre nos bureaux, nos projets et nos événements accessibles. Cette politique se veut un survol de nos pratiques actuelles en matière d’accessibilité ainsi que de nos insuffisances en raison de nos ressources limitées. Les suggestions pour améliorer nos pratiques sont les bienvenues.

Lorsque l’accès à des lieux dépend du comportement des autres, nous le communiquerons et nous nous assurerons de faire respecter les directives d’accès. Nous encourageons tout le monde qui fréquente les lieux à faire de même.

L’accessibilité et les fauteuils roulants

Le GRIP

Les bureaux du GRIP sont adaptés aux fauteuils roulants, mais notre bâtiment ne l’est pas entièrement.

Les détails :

Il y a un ascenseur dans notre immeuble.

Il y a une rampe d’accès pour la porte d’entrée du bâtiment, mais la pente est plutôt abrupte.

Les portes avant du rez-de-chaussée du bâtiment ne sont pas automatisées. Ces portes sont également lourdes.

La place de stationnement réservée la plus près, qui exige une vignette de stationnement bleu et blanc avec le symbole d’une personne en fauteuil roulant délivrée par la SAAQ, est située du côté est de la rue Mackay entre le boulevard de Maisonneuve et la rue Sainte-Catherine. Le numéro de la place de stationnement est C606.

Cliquez sur le lien pour consulter la liste de places de stationnement réservées aux personnes avec la vignette bleu et blanc au centre-ville (arrondissement de Ville-Marie) : http://www.statdemtl.qc.ca/index.php?page_id=322&lang=fr

Il est possible d’aller dans la ruelle entre le bâtiment où se trouve le GRIP (1500, boulevard de Maisonneuve Ouest) et le bâtiment adjacent à l’ouest de celui-ci (1550, boulevard de Maisonneuve Ouest, le bâtiment GM de Concordia), mais ce n’est pas une place de stationnement règlementaire et les véhicules ne peuvent pas y rester longtemps. Les personnes avec la vignette (et autocollant) ont le droit de se stationner dans des zones interdites de stationnement et des zones réservées aux résidents pendant, au plus, 60 minutes.

[Nous compilons actuellement de l’information sur du stationnement accessible près du GRIP. Entre temps, communiquez avec en cas de questions ou si vous avez de l’information à ce sujet.]

Nous avons des ordinateurs sur des bureaux suffisamment élevés pour permettre un fauteuil roulant.

Les événements du GRIP

Nous nous engageons à organiser des événements dans des lieux adaptés aux fauteuils roulants.

Notre matériel promotionnel inclut de l’information sur l’accessibilité des lieux.

Voir la section Salle de bain pour l’accessibilité.

Les salles de bain

L’accessibilité

Les salles de bain à étage de notre étage ne possèdent pas de portes automatisées. Seule la salle de bain des femmes possède une toilette adaptée. Les portes des deux salles de bain sont plutôt lourdes et doivent être déverrouillées à l’aide d’une clé.

Le café au rez-de-chaussée de notre immeuble a une salle de bain individuelle. Les employés sont généralement accommodants et laissent les gens utiliser la salle de bain sans rien acheter, mais nous ne pouvons pas le garantir.

Les salles de bain non genrées

Les salles de bain à étage du bâtiment ne sont pas neutres en ce qui a trait aux genres : elles sont uniquement désignées « femmes » ou « hommes ». Puisque nous partageons l’étage avec d’autres groupes, nous ne sommes pas parvenus à créer des salles de bain non genrées, même temporairement, lors d’événements. Les usagers de nos bureaux peuvent bien sûr utiliser les salles de bain de leur choix, mais nous sommes conscients que ce n’est pas la même chose que d’avoir des salles de bain qui sont réellement non genrées.

Le café au rez-de-chaussée de notre immeuble a une salle de bain individuelle. Les employés sont généralement accommodants et laissent les gens utiliser la salle de bain sans rien acheter, mais nous ne pouvons pas le garantir.

Notre politique sans parfum

Le GRIP est un lieu sans parfum. On vous demande donc de ne pas porter de produits parfumés (p. ex. parfums, eau de Cologne, etc.). L’utilisation de produits avec des émanations irritantes est soumise à l’approbation (p. ex. produits nettoyant, certain matériel d’art, etc.). Veuillez consulter la politique sans parfum du GRIP pour plus d’information.

Les allergies

Nos bureaux et nos événements sont exempts d’animaux (sauf pour les animaux d’assistance tels que les chiens-guides).

Nous nous efforçons de répondre aux différents besoins alimentaires lorsqu’il y a de la nourriture à nos événements. Par défaut, nous offrons de la nourriture végétalienne. Nous pouvons répondre à d’autres besoins alimentaires, y compris les allergies, avec un avis (p. ex., en s’assurant qu’il y a des aliments sans noix ou sans gluten). Nous faisons de notre mieux pour fournir les listes d’ingrédients des produits alimentaires.

Les flics et le SCRS

Le conseil d’administration et le personnel du GRIP veulent éviter toute intervention ou ingérence policière dans les bureaux du GRIP ainsi que lors des événements. Lorsque des conflits surgissent dans nos bureaux, nous nous efforçons de désamorcer la situation et de les résoudre par le dialogue et la médiation. Les comportements inappropriés ou injurieux ne sont pas tolérés, et les personnes qui manifestent ces comportements seront sommées de quitter les lieux.

Même si nous essayons d’éviter toute présence policière dans nos bureaux, le conseil d’administration, les membres du personnel et les usagers peuvent appeler la police ou le 911 lorsque la situation le justifie, notamment lorsque la sécurité physique d’une personne est menacée.

Si les policiers (le SPVM, la SQ, la GRC, etc.) visitent les bureaux du GRIP sans invitation, nous leur demandons de partir. La police peut seulement entrer légalement dans nos bureaux si elle détient un mandat. Nous conseillons à tous les utilisateurs des lieux d’exiger de voir le mandat et d’en demander une copie avant de permettre aux policiers de rentrer dans les bureaux. Si possible, vérifiez si le mandat est signé et daté. Lorsque les policiers sont à l’intérieur des bureaux du GRIP, nous demandons à ce que les utilisateurs des bureaux appellent un membre du personnel et un des avocats désignés. Cette information est affichée dans les bureaux du GRIP.

Le GRIP-Concordia adopte la déclaration du Réseau de la Commission populaire concernant le SCRS (http://www.peoplescommission.org/fr/csis/whattodo-csis.php). Cette déclaration est affichée dans les bureaux du GRIP et partagée avec tous les groupes de travail et les utilisateurs des bureaux. Cette déclaration représente l’approche du GRIP envers le SCRS et d’autres organismes d’État.

Les médias

Lorsque les médias sont présents, nous faisons de notre mieux pour en informer les utilisateurs de nos bureaux et les participants à nos événements. Nous demandons également à tous les journalistes d’obtenir la permission avant de prendre des photos de groupe ou lors d’événements.

Bienvenue aux enfants

Nous nous efforçons de rendre nos bureaux et nos événements sûrs et accueillants pour les enfants et leurs parents ou tuteurs.

Les enfants sont toujours les bienvenus dans les bureaux du GRIP, et nous avons des jouets et des livres pour eux.

De plus, nous nous engageons à offrir un service de garde d’enfants gratuit lors de nos événements.

La francisation

LE GRIP est avant tout un organisme anglophone avec pignon situé sur un campus anglophone. Néanmoins, puisque nous sommes à Montréal, nous faisons des efforts vers la « francisation », tant dans nos bureaux, lors de nos événements que pour offrir de l’information importante en français.

Nous encourageons les gens à communiquer avec nous en français dans les bureaux. Lors de nos événements, nous offrons des services de traduction chuchotée pour notre public francophone. Notre projet de « francisation » est en cours et bien que nous n’ayons pas les versions traduites de tous nos documents, nous pouvons en traduire certains si les utilisateurs l’exigent.

Langues des signes (ASL et LSQ)

En ce moment, nous ne pouvons offrir un service de langue des signes en ASL ou en LSQ en anglais de façon constante.

Cependant, nous pouvons offrir l’ASL ou en LSQ lorsqu’on nous le demande à l’avance.

L’accessibilité financière

Toutes nos activités sont gratuites.

Si nous organisons un événement où il y a un coût associé, comme une collaboration avec un autre groupe ou lors de la distribution d’une publication (comme Convergence ou School Schmool), tout se fait selon le principe du don suggéré ou « payez ce que vous pouvez ». Personne ne sera refusé pour manque de fonds.

Actuellement, nous n’offrons pas de billets de métro ou d’autobus de façon régulière, mais nous pouvons en fournir, sur demande, et nous pouvons aider à financer du transport adapté pour des trajets aller-retour à nos bureaux ou à nos événements.

L’agression sexuelle et les lieux plus sûrs

Le GRIP-Concordia s’engage à être inclusif et accessible à toutes et tous. Nous nous opposons à toutes les formes de discrimination et d’oppression.Par conséquent, nous demandons à ce que les membres du GRIP et les usagers de nos bureaux soient conscients de leurs propos et de leurs comportements pour voir si ceux-ci peuvent être opprimants pour les autres. Au GRIP, on ne tolère pas la violence, le racisme, l’âgisme, le sexisme, la transphobie, l’homophobie, la discrimination envers la capacité physique ou corporelle, les comportements indécents, ou encore l’acte de toucher une autre personne sans son consentement. Agir d’une manière qui perpétue l’oppression, y compris par le langage, n’est pas acceptable.

Le harcèlement sexuel est défini comme suit :

• Un intérêt à caractère sexuel non sollicité;

• La promesse implicite ou ouverte d’une récompense pour se soumettre à une requête à caractère sexuel;

• Des remarques ou des comportements à caractère sexuel qui peuvent être raisonnablement perçus comme créant un climat de travail négatif (Source : la constitution du People’s Potato).

S’il vous plaît, gardez ceci en tête lors de vos conversations au GRIP :

• Respectez les limites physiques et émotionnelles de chacun. Demandez la permission avant de toucher quelqu’un, écoutez et modifiez votre comportement si quelqu’un vous dit être mal à l’aise.

• Respectez les pronoms et les noms que les gens emploient. Ne prenez pas pour acquise l’identité sexuelle ou de genre de quelqu’un, ses préférences sexuelles, son statut de survivant.e, ses habiletés ou handicaps, sa situation économique, ses origines, sa santé, etc.

• Demandez avant de discuter de sujets qui pourraient être des déclencheurs (p. ex. les expériences ou abus sexuels, la violence physique, ou les interactions avec la police). Il existe bien d’autres sujets qui peuvent être des déclencheurs pour les gens : le racisme, le sexisme, la discrimination physique et autres formes de discrimination systémique. Ce n’est pas toujours évident de savoir ce qui peut être un déclencheur, alors essayer de demander avant, surtout lors de conversations en tête-à-tête.

• Soyez responsables de vos gestes. Soyez conscient.e.s que vos gestes ont un effet sur les autres, peu importe vos intentions.

• Respectez les opinions, croyances, expériences et les points de vue des autres même si elles divergent des vôtres.

• Le GRIP est un lieu social d’apprentissage où les gens ne devraient pas être la cible d’attaques personnelles, mais où il est permis de remettre en question certains comportements. Cela exige une ouverture à comprendre comment des comportements peuvent être opprimants pour d’autres.

• Nous ne pouvons garantir qu’il n’y ait pas d’indic ou de flic dans nos bureaux. Gardez ceci en tête.

• Soyez conscient.e.s de la présence d’enfants et d’animaux non humains. Essayez de ne pas laisser traîner des choses qui pourraient les mettre en danger ainsi que d’autres adultes.

Le GRIP reconnaît que les lieux d’organisation et de militantisme ne sont pas forcément exempts d’actes d’agression sexuelle ou de violence sexiste. L’agression sexuelle et la violence de genre brisent nos mouvements et nos collectivités. Nous rejetons la loi du silence qui entoure ces problèmes et nous nous engageons à créer des lieux qui reconnaissent cette réalité et à lutter contre les institutions et les individus qui appuient la culture du viol au sein de notre société. Nous croyons aussi qu’il importe d’établir des mécanismes de support et d’intégration pour les personnes qui ont subi une agression sexuelle. C’est un moyen d’essayer de briser l’isolement et l’aliénation créée par l’agression sexuelle.

Nous reconnaissons que les femmes racisées, autochtones, handicapées, sans statut, pauvres, utilisatrices de substances, ainsi que les personnes trans et les survivantes psychiatriques, sont touchées de manière disproportionnée par la violence sexuelle. Ceci est le produit du système capitaliste raciste, colonialiste, âgéiste, misogyne et discriminatoire envers la capacité physique, dans lequel nous vivons.

Pour plus d’information au sujet des agressions sexuelles, veuillez en parler avec un membre du personnel du GRIP. Vous pouvez aussi consulter ces deux organismes :

Centre de lutte contre l’oppression des genres (4e étage, en haut du GRIP)

1500, boul. de Maisonneuve Ouest, Bur 404

Bur. : (514)937-2110

info@genderadvocacy.org

Ligne d’assistance par les pairs : (514)848-2424 ext. 7880

psa@genderadvocacy.org

desluttesgenres.org

Sexuel Assault Resource Centre (SARC)

1500, boul. de Maisonneuve Ouest, tour métro Guy, Bur 300.27

(514)848-2424 ext. 3353

jennifer.drummond@concordia.ca

Les ressources et l’entraide mutuelle

En plus de mettre à la disposition des gens plusieurs ressources et de faire de notre mieux pour rendre les lieux et les événements du GRIP accessibles et inclusifs, le GRIP connaît et fait partie de plusieurs autres ressources et réseaux communautaires. Si vous cherchez une ressource ou encore un type de soutien particulier, communiquez avec nous et nous ferons de notre mieux pour vous donner de l’information et des ressources.

L’entraide mutuelle est un des principes fondamentaux de notre mouvement et nous croyons que demander de l’aide est un acte politique en soi.

Vos suggestions sont les bienvenues!

Si vous avez des questions, des commentaires ou toutes autres préoccupations au sujet du GRIP et sa politique d’accessibilité, n’hésitez pas à nous en faire part!

Nous sommes conscients que notre engagement pour favoriser l’accessibilité et l’inclusion est un processus d’apprentissage à long terme. Si vous désirez contribuer à ce processus ou si vous voulez mettre de l’information ou des ressources à notre disposition, nous y sommes plus qu’ouverts!

Pour des questions, commentaires ou préoccupations, communiquez avec nous :

1500, boul. de Maisonneuve Ouest, Bur 204

Montréal, Québec (près du métro Guy-Concordia)

(514)848-7585

info@qpirgconcordia.org

Pour plus d’information au sujet de l’accessibilité au GRIP Concordia, veuillez vous référer aux politiques suivantes :

La politique sans parfum/allergies

La politique des usagers et usagères

La politique sur les policiers et le SCRS (En anglais – on est en train de traduire cette politique)

La constitution du GRIP